Carte de Situ

Carte de Situ

Anim. Sat

Anim Sat

Carte MF

Flash info

Les chiffres du matin

2014-09-22  07:33:32

A 7h, on relevait dans les stations METARS : 8,5°C au Mont Aigoual, 9°C à Rodez, 11,9°C à Millau, et au Puy, 13,8°C au Versoud, 14°C à Grenoble, 14,6°C à Carcassonne, 16°C à Hyères, Nîmes, Montpellier et St Auban, 16,7°C à Montélimar, 16,8°C à Carpentras, 17°C à Orange, Avignon, Cannes et Béziers, 17,8°C à Perpignan, 18°C à Istres, 18,8°C au Luc, 19°C à Marignane et Nice, 19,4°C à Sète, 19,9°C à Leucate

et dans le réseau des stations amateurs :  1,8°C à Selonnet (05),   5,7°C à St Véran (05), 6°C à Orcières (05), 6,8°C à Seyne les Alpes (04), 7,8°C à St Léger Les Mélèzes (05), 8,7°C à Manteyer (05), 9,7°C à Digne les Bains (04), 9,8°C à Savines le Lac (05), 10,8°C à St Martin Vésubie (06), 12,1°C à Grambois (84), 12,4°C à Le Vigan (30), 13°C aux Baronnies Provençales (26), 14,6°C à Aniane (34), 14,7°C à Auribeau (06),  15°C à Mandelieu (06), 15,1°C au Castellet (83), 15,2°C à St André De Sangonis (34), 15,7°C à L'Ile Sur Sorgue (84), 15,8°C à Bédarieux (34), 16,1°C à St Jean de Valeriscle (30), 16,2°C à La Roque d'Anthéron (13), 16,5°C à Orgon (13), 16,6°C à Mezzavia (2A), 16,8°C à Montpellier (34), Ferrals (11) et Brignoles (83), 17°C à Roquefort (06),  17,1°C au Grau du Roi (30) et La Turbie (06), 17,2°C à Besse sur Issole (83), 17,3°C à Peypin (13) et Fayence (04), 17,4°C à Carnoux (13), 17,7°C à Magalas (34), 17,8°C à Narbonne (11) et La Garde  (04), 18,5°C à Trans en Provence (83), 18,7°C à Béziers (34), 18,8°C à Perpignan (66), 19,4°C à Porticcio (2A), 19,9°C à Aubagne (13), 20,1°C à Sanary (83), 20,7°C à Penta (2B), 21,4°C à Toulon (83), 21,7°C à Cardo (2B),22,5°C à Bonifacio (2A), 23,8°C à Barcaggio (2B). 



 

 

Qualité air

Qualité air
Archives
Que s'est-il passé à Sanary ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Marie Muggianu   
26-10-2011

2011-10-26  12:50:47

Le quotidien Var-Martin est revenu ce matin sur l'épisode bien mouvementé qui a sévi hier du côté de Sanary. Une tornade y est évoquée par des témoins.

"Ce mardi matin, vers 7h30, une trombe marine devenue tornade s'est abattue sur Sanary, ciblant les quartiers de Portissol et Beaucours. Selon les pompiers, la mini tornade s'est formée en venant de la mer puis est remontée à l'intérieur des terres."

Lire l'article de Var-Matin ICI


 

Dernière mise à jour : ( 03-11-2011 )
 
Bulletin de Pierre CARREGA 2011 10 22 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Pierre Carrega   
23-10-2011

 

BULLETIN n°162 du SAMEDI 22 OCTOBRE 2011 soir

 

Outre l’introduction ci-dessous, le bulletin se compose d’une ANALYSE du temps récent et actuel, de son EVOLUTION à attendre, et de ce qui se passera plus spécifiquement dans le SUD-EST



Voilà. L’été (indien ou pas) est largement terminé : chute des températures et pluies du mercredi 19, même modérées (7 mm à  Vence). Après cet apéritif, le plat de résistance arrive mardi prochain 25 octobre, en plus costaud : fortes pluies en flux de sud pour recharger au moins en partie les nappes.

 

RISQUES ATTENDUS DANS LE SUD-EST : Rien dans les 2 jours, puis pluies importantes lundi soir et surtout mardi. Forts cumuls attendus.

 

ANALYSE :

 

Un premier talweg sérieux ce mercredi 19, qui tarde à s’évacuer vers l’Est. Du coup, des nuages cumuliformes depuis plusieurs jours sur le Sud-Est, dûs à la convection favorisée par cet air frais d’altitude. Sinon, à part les inévitables brouillards matinaux de saison sur la France, le temps est plutôt sympathique : frais le matin mais clair et presque chaud l’après-midi (fig1).

Fig. 1 Image satellite visible Meteosat du 22 octobre 2011 à 18h TU.

Source :  http://www.sat24.com

 

La situation est caractérisée par un puissant anticyclone « dynamique » centré sur l’Ukraine et recouvrant toute l’Europe de l’Ouest et la Méditerranée. Il en résulte un flux de SE à S sur la France (fig 2). On note  toutefois des nuages sur l’est de la Tunisie et l’Italie du sud liés à la goutte froide d’altitude issue du talweg pluvieux de mercredi 19 (fig 2 et 3).

On note aussi des orages sur l’extrême sud de l’Espagne (1) , et des bandes nuageuses sur les Iles Britanniques (2)  et un peu plus au large (3).

Ce système 3 est à surveiller car c’est lui qui va apporter de fortes pluies mardi, après un premier apport dès lundi avec la perturbation méditerranéenne 1.

 

Fig 2  Analyse de surface, le 22 octobre 2011 à 18h TU. Modèle Bracknell du MetOffice.   Source : www.wetterzentrale.de

 

Fig 3 Prévision à échéance immédiate du géopotentiel 500hPa pour le samedi 22 octobre 2011 à 18h TU par le modèle GFS.  Source : http://www.wetterzentrale.de

 

La perturbation 1 née ce samedi matin par des orages sur l’est de Gibraltar illustre un grand classique du genre : elle va se développer bien à l’avant de la perturbation atlantique 3 qui nous visitera mardi.

Ce système 1 se comprend par une advection chaude de S en basses couches, aspirée par le méga talweg atlantique (fig3) et surmontée par de l’air devenant déjà plus froid en altitude. L’air devenant thermiquement instable dans le sens vertical devient propice aux orages et libère de la CAPE (fig4). Ce système purement méditerranéen, va remonter vers les Baléares puis la côte française dans les 2 jours pour apporter des pluies dès lundi 24.

 

 

Fig 4 Prévision de la CAPE (énergie dégagée par la convection) pour le samedi 22 octobre 2011 à 18h TU par le modèle américain GFS. Source : http://www.wetterzentrale.de

 

 

EVOLUTION :

 

Tous ces systèmes 1 à 3 sont les acteurs majeurs du début de la semaine.

Dimanche 23, le temps sera froid sur la partie Est du pays, soumise au flux anticyclonique continental. Les gelées y seront faibles mais nombreuses. Plus à l’ouest, il fera moins froid. En journée, le temps restera beau sur le pays, et les températures, en hausse surtout à l’ouest dépasseront fréquemment 20°, avec du  foehn sur le versant nord pyrénéen. Il ne pleuvra pas en France, mais le système 1 s’approchera par le SW, tandis que l’onde 3 rattrapera l’onde 2 bloquée par le fort champ de pression sur la France (fig 5).

 

Fig 5 Prévisions de précipitations du modèle GFS pour le dimanche 23 octobre 2011 à 12h TU. Source : http://www.wetterzentrale.de

 

Lundi 24, les système méditerranéen 1 né à Gibraltar et nourri par l’air chaud men basses couches abordera le Sud-Est de la France, et donnera des pluies, renforcées par le relief (en flux de sud), et une probable instabilité (convection). En même temps, les ondes 2 et 3 auront fusionné (fig 6).

 

Fig 6 Prévisions de précipitations du modèle GFS pour le lundi 24 octobre 2011 à 12h TU. Source : http://www.wetterzentrale.de

 

Mardi 25, le talweg d’altitude venu de l’ouest de l’Irlande, continuera à s’enfoncer vers le golfe de Gascogne puis la péninsule Ibérique, renforçant en même temps le fux de S à SSW sur la France et sutout le cyclonisme, tandis que l’air froid d’altitude (-30° à 500 hPa) progressera vers le Sud (fig 7).

 

Fig 7 Prévision du géopotentiel 500hPa pour le mardi 25 octobre 2011 à 12h TU par le modèle américain GFS. Source : http://www.wetterzentrale.de

 

Les précipitations concerneront tout le pays, d’W en E, et seront probablement très fortes sur le Sud-Est grâce au tryptique cyclonisme + orographie + convection, constituant un puissant moteur d’ascendance, auquel on ajoutera la matière première de la pluie : une forte teneur en vapeur d’eau issue en partie de  la  Méditerranée encore chaude (fig 8).

 

Fig 8 Prévisions de précipitations du modèle GFS pour le mardi 25 octobre 2011 à 12h TU. Source : http://www.wetterzentrale.de

Mercredi 26, les pluies se seront pour l’essentiel évacuées vers l’Italie, plus vite selon le GFS que selon l’ECMWF (européen). La nouvelle perturbation atlantique 4 abordera l’Espagne et le Portugal, tandis qu’une autre (5) se formera au milieu de l’Atlantique (fig 9).

Fig 9 Prévision du géopotentiel 500hPa pour le mercredi 26 octobre 2011 à 12h TU par le modèle américain GFS. Source : http://www.wetterzentrale.de

 

 Ensuite, les modèles européen et américain s’accordent à peu près sur l’évolution : la perturbation 4 s’enfonce vers le SSE, créant une goutte froide en Espagne, épargnant ainsi le sud de la France ; tandis que l’onde 5, elle, s’évacue au contraire vers le NE (l’Islande) du fait de la remontée de pression sur un axe Açores / Scandinavie, pour jeudi 27 –vendredi 28.

Des pluies errent en Méditerranée, sous la goutte froide ex-espagnole devenue méditerranéenne samedi 29 octobre, mais il fait beau ailleurs, sous la dorsale anticyclonique.

Pour la semaine suivante, avec moulte précautions se profile une nouvelle attaque pluvieuse atlantique.

Le Bracknell, lui, maintient les basses pressions plus au nord, et fait arriver à nouveau sur le sud du pays la perturbation de jeudi, et donc les pluies…

 

 

SUR LE SUD-EST:

 

Le retour bienvenu de la pluie semble totalement assuré, en belle quantité à partir de lundi 24. Avec la « perturbation-mère » de mardi, il faut apparemment s’attendre à des cumuls dépassant facilement 100 mm localement, d'avantage sur PACA Est que sur les Cévennes. Des orages violents sont possibles (fig 10). Les cellules orageuses ou simplement pluvieuses remonteront du S ou du SSW (flèche noire mince), tandis que les système se décalera depuis l’ouest (flèche épaisse). 

Avec l’interrogation habituelle du lieu précis, qui pourrait être davantage vers l’extrême Sud-est (Comté de Nice) ; Ligurie, et accessoirement Corse, que vers les Bouches du Rhône (d’après GFS)

Selon le modèle, dès mercredi le temps s’améliore, durablement, ou les pluies traînent encore, atténuées, avant la nouvelle offensive de jeudi, qui visera soit l’Espagne et la Méditerranée, soit le sud de la France….

 

 

Fig. 10 Prévisions de pluies sur le Sud-est de la France pour le mardi 25 octobre à 12h. Modèle GFS. Source : www.meteosudest.org

 

NB : Ce bulletin épisodique insiste davantage sur les explications et les mecanismes (en particulier dans le sud-est de la france) que sur la prévision en tant que telle. C’est volontaire.

sa parution (irreguliere) sera surtout liee aux phenomenes a risque ou presentant un interet particulier.

Se voulant une initiation et une réflexion scientifique, elle n’engage en rien son auteur du point de vue des prévisions !

 

 

Pierre CARREGA

carrega- @- unice.fr

Université de Nice-Sophia Antipolis /

Equipe Gestion et Valorisation de l’Environnement (UMR Espace).

 

 

Pour consulter les bulletins précédents, cliquer sur la rubrique « Dossiers » ou « Archives Bulletins »

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 23-10-2011 )
 
Impressionnant ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Marie Muggianu   
22-10-2011

2011-10-22  09:04:34

Jets géants au dessus des orages.

 

Connaissiez-vous les jets, les elfes ou les sylphes ? 

Patrice Huet, un "chasseur d'orages" de La Réunion, a pris des images extraordinaires de ces jets le 7 mars 2010. . Il a ainsi filmé cinq jets géants,"des décharges électriques qui s’élèvent au-dessus du nuage d’orage, jusqu’à 90 km d’altitude".

«D’après la théorie, établie en 2008 par des chercheurs américains, il se produit une série de décharges à l’intérieur du nuage d’orage, entre deux zones chargées électriquement, explique Serge Soula. Celle du haut est chargée positivement, celle du cœur du nuage est chargée négativement. Lorsque la zone du haut s’épuise, mais que le cœur est encore bien chargé, il envoie ses décharges vers le haut, où plus aucune charge positive ne l’arrête. Il peut alors se produire une décharge, un jet géant, au-dessus du nuage».


Ne ratez pas les photos et les vidéos de cet événement sur Sciences et Avenir. Cliquez ICI.

Jets géants au dessus de la Réunion


 

 

Dernière mise à jour : ( 03-11-2011 )
 
Vigilance... Les vagues. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Marie Muggianu   
22-10-2011

2011-10-22  08:55:29

Meteo France vient d'ajouter une nouvelle dimension à sa carte de vigilance. A partir de maintenant, c'est le risque de phénomènes de vagues-submersion qui sera également pris en compte.Le risque sera évalué par Météo-France en collaboration avec le SHOM. (Service hydrographique et océanographique de la marine.)

"Sur la carte de vigilance, une bande de couleur sera matérialisée sur la côte de tous les départements concernés. De plus, le pictogramme vagues-submersion sera affiché sur le littoral de ces départements."



 

Dernière mise à jour : ( 03-11-2011 )
 
Températures de septembre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Marie Muggianu   
03-10-2011

2011-10-03  18:09:49

C'était chaud !

Voici les graphiques du NCEP pour lr mois de septembre et ils ne souffrent d'aucune ambiguité. Septembre fut chaud, bien chaud et a même fini par faire oublier un mois de juillet terne et un peu falot.

Nos 7 villes se retouvent sur la quasi-totalité du mois au dessus des normales mensuelles ( mini-période fraîche aux elentours du 20). Pour les moyennes nous avons donc Orange : +1.8°C, Montpellier : +2.2°C, Montélimar : +2.3°C, Perpignan : + 2.7°C, Nîmes avec +3.2°C Marseille +2.6°C et Nice : +2.7°C !

 

 
 
 
 
 
 

 
 
 

 

Dernière mise à jour : ( 22-10-2011 )
 
© 2014 MeteoSudEst
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.