Carte de vigilance MF

23 11 07 à 6:34
Vigilance Orange Fin
Meteo France a levé le dispositif à 4h30 ce matin. Le risque d'orages avec de fortes intensité étant devenu très faible.

22 11 07 à 20:17
Vigilance Orange (suite)
Dans son bulletin de 19h, Meteo France précise que "dans les heures à venir, les pluies vont perdurer mais en cours de nuit de jeudi 22 à vendredi 23, les pluies vont s'intensifier et prendre parfois un caractère orageux. Le risque d'orages forts et peu mobiles est à envisager. Les hauteurs attendues sont de 50 à 80 mm en moyenne, mais pourront atteindre localement 100 à 130 mm.. Les forts cumuls risquent d'être atteints en moins de 6 heures. L'épisode le plus actif devrait se terminer en début de matinée de vendredi. Cliquez sur la carte ci-dessus pour en savoir plus...

22 11 07 à 16:24
Vigilance Orange dans le sud-est...
Meteo France a placé les départements des Bouches du Rhône, du Gard, du Var et du Vaucluse en vigilance Orange en raison des fortes pluies qui y sont attendues en soirée et la nuit prochaine. Pour plus de renseignements cliquz sur la carte ci-dessus.

20 11 07 à 19:36
Saison des incendies ?
Elle ne semble toujours pas terminée alors que des pluies devraient enfin arriver. Un incendie accidentel s'est propagé cet après-midi près de Vaison la Romaine et avait détruit à 16h30 plus de 70 ha. Prudence donc...

L'équipe M.S-E

Nous écrire

Services

Professionnels et chercheurs

 

 

BULLETIN du Mardi 22 novembre 2005 soir.


Pas beaucoup de temps pour décrire le temps, ces temps-ci… Mais c’est tellement beau comme situation ! Le froid annoncé pour la semaine dernière est bien arrivé, et le contraste a été saisissant, en quelques jours. Et ce n’est pas fini : encore au moins deux vagues successives demain mercredi, avec une « rétro-goutte » (voir plus bas), puis vendredi, avec une nouvelle descente de Nord.

ANALYSE :

Le temps s’est bien refroidi en quelques jours et la fig 1 montre bien l’origine continentale de ce froid : un flux anticyclonique d’Est de plus en plus sec finit par dissiper les brouillards persistants de la France non méditerranéenne. Dans le même temps, la goutte froide de l’Est de l’Europe, issue du talweg descendu du nord il y a 6 – 7 jours, (en effleurant au passage l’Est de la France) revient vers l’Ouest. En règle générale, ces « rétro-gouttes » hivernales sont dangereuses pour le Sud-est de la France car l’invasion d’air froid associé se fait par l’Est, et non par le Nord. Le Mistral faiblard est alors repoussé par le vent d’Est, mais surtout les nuages sont de la partie, avec des précipitations vite neigeuses à la clé, ayant une prédilection pour la mer et le littoral, bien plus que pour le relief (au moins du coté français).
Qu’en est-il maintenant ?

Fig 1 Analyse en surface le mardi 22 novembre à 18h UTC. Modèle Bracknell du MetOffice. Source : w.wetterzentrale.de

La goutte froide se déforme et enfle vers l’Ouest, avec un flux de NNE en altitude (fig 2) à 500hPa.

Fig 2 Géopotentiel 500 hPa du mardi 22 novembre à 12 h UTC. Météocentre.com


Vers 1500m d’altitude, le flux est davantage d’Est (on l’a bien ressenti en surface aussi avec un fort vent d’Est ce mardi), mais il est surtout de plus en plus froid (fig 3)….

Fig 3 Géopotentiel 850 hPa du mardi 22 novembre à 12 h UTC. Météocentre.com


EVOLUTION :

Cette advection d’air froid d’Est à tous les niveaux devrait instabiliser l’air demain mercredi et créer des lignes de convergence forçant au soulèvement, tout ceci surtout en mer, semble t’il. Du coup ce sont les façades orientales « au vent » qui vont être les plus accrochées : l’est du Mercantour, coté Italien, la côte Adriatique, et surtout la Corse, en particulier du coté oriental (fig 4)

Fig 4 Modélisation des précipitations par le BOLAM pour le 23 novembre à 12h.
www. meteoliguria.it


Le Bracknell dessine d’ailleurs pour demain mercredi 2 lignes de convergences à 12 h , entre Baléares et Sardaigne, et sur la Corse (fig 5), ce qui montre l’accord entre les deux modèles.


Fig 5 Prévision pour la surface le mercredi 23 novembre à 12h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de

Le gradient thermique vertical fort lié à l’invasion froide d’altitude également (environ –32° à 500 hPa) sur le Sud-Est de la France demain mercredi- explique la prévision de CAPE (fig 6).

Fig 6 Prévision de CAPE (énergie liée à l’instabilité verticale) pour le mercredi 23 novembre à 12h. Univ de Bâle.

La goutte froide se déplaçant ensuite vers le sud (fig 7), ce passage perturbé devrait être suivi d’une accalmie en soirée de mercredi ainsi que jeudi sur le Sud-Est.

Fig 7 Prévisions du géopotentiel 500 hPa et de la pression en surface pour le mercredi 23 novembre à 12h.

Modèle américain GFS. Source : Wetterzentrale.de

Sur le reste de la France par contre, l’anticyclone cède du terrain dès jeudi au flux froid de Nord qui se réinstalle, drainant une perturbation qui va donner surtout de la pluie en plaine, mais aussi de la neige dès les premiers reliefs, et même assez bas à l’est du pays. L’air arrivant du nord n’est pas encore très froid, mais la température va baisser à l’arrière.
Vendredi 25, le front froid arrive en Méditerranée à mi-journée, ce qui devrait renforcer l’instabilité à nouveau (fig 8).

Fig 8 Prévision pour la surface le vendredi 25 novembre à 12h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de

Une incertitude pour les détails, mais globalement il semble que le scénario soit ensuite le suivant :
- Dans un premier temps, arrivée massive d’air froid très épais (fig 9) puisque la courbe de niveau 528 dam du géopotentiel 500 hPa semble envelopper largement toute la France. Instabilité et averses généralisées de neige de nord (sortes de giboulées) en principe peu abondantes (5-10 cm maximum, le plus souvent), sur pratiquement tout le pays. Mais il faut se méfier, car sur les versants « au vent » comme les Pyrénées, les Alpes du Nord, le nord du Massif central, etc, les épaisseurs peuvent être plus élevées par effet orographique de barrage.
De plus il n’est pas exclu que de l’air chaud d’altitude soit réinjecté dans le cut off (occlusion rétrograde), pouvant ainsi donner de la vapeur d’eau plus abondante dans cet air froid, et donc augmenter les épaisseurs de neige… Ceci pour samedi et dimanche, en principe.

Fig 9 Prévision du géopotentiel 500 hpa pour samedi 26 novembre à 12h TU.
Modèle européen. Source : www.ecmwf.int


- Dans un second temps, à partir de lundi 28 ou mardi, la goutte froide nouvellement formée tendrait à remonter vers le nord, et à se déformer, permettant l’advection éventuelle d’air plus doux dans un flux de SW, sur le grand Sud-est de la France. Dans ce cas, de fortes chutes de neige deviennent possibles en montagne , dans le sud surtout, avec de la pluie en plaine. Mais c’est encore trop loin …

SUR LE SUD-EST :
Passage perturbé d’Est demain mercredi sur le Sud-Est proche de la mer. Des averses « convectives » surtout maritimes, se déplaçant vers l’Ouest pourront déborder sur le littoral (AM, Var, BDR surtout) et quelques dizaines de km à l’intérieur, sous forme de neige dès 200-300 m d’altitude, et peut être plus bas sous cumulus ou cumulonimbus. En principe faibles épaisseurs très probables, mais on ne sait jamais… surtout sur la Corse.
Froid temporaire à l’arrière, avec un paroxysme en soirée par advection, et la nuit par effet radiatif si le ciel est clair, d’où des gelées dès le littoral. Attention aux plantes, sinon aux compteurs d’eau.
Jeudi, temps froid mais moins nuageux, sauf sur les reliefs, se réchauffant lentement, mais avec levée du Mistral, et se recouvrant dans la nuit.
Vendredi, fort Mistral en vallée du Rhône n’atteignant sas doute pas la Côte d’Azur.
Samedi et dimanche le temps reste nuageux avec des averses neigeuses basses probables un peu partout, tandis que le Mistral tombe.

NB : CE BULLETIN EPISODIQUE INSISTE DAVANTAGE SUR LES EXPLICATIONS ET LES MECANISMES (EN PARTICULIER DANS LE SUD-EST DE LA FRANCE) QUE SUR LA PREVISION EN TANT QUE TELLE. C’EST VOLONTAIRE.
SA PARUTION (IRREGULIERE) SERA SURTOUT LIEE AUX PHENOMENES A RISQUE OU PRESENTANT UN INTERET PARTICULIER.
Se voulant une initiation et une réflexion scientifique, elle n’engage en rien son auteur du point de vue des prévisions !


Pierre CARREGA
carrega@unice.fr
Université de Nice-Sophia Antipolis /
Equipe Gestion et Valorisation de l’Environnement (UMR Espace).


Pour consulter les bulletins précédents, cliquer sur la rubrique « Dossiers »








02 04 08 à 11:26
Mars 2008 à Peypin (13)
Le petite synthèse du mois dernier vous attend dans la rubrique "Les dossiers de MSE", menu de gauche, en bas.

25 11 07 à 20:50
Bulletin de Pierre Carrega
Bulletin de Pierre Carrega Le 110 vient de sortir des presses... Retour sur cet événement pluvieux que nous attendions avec beaucoup d'impatience. Et prévision pour les prochains jours.

15 11 07 à 6:56
Bulletin de Pierre Carrega...
Et une offensive hivernale sérieuse... Cette fois nous n'échapperons pas à quelques flocons en montagne et à des gelées un peu partout... Et après, peut-être ??? Vous le lirez en lisant le Bulletin...

11 11 07 à 14:02
MM5 4km
Une nouvelle configuration et nouvelle parametrisation a été apporté au modèle MM5 résolution 4km. Les cartes sont disponibles à l'endroit habituel






Dossiers
Carte Blanche
Météo Marine
Climatologie
Atlas stations MF
Stations Amateurs
Prévisions
liens
Satellites
Compar. T°
Compar. HR/Td
Compar. Press.
Compar. Vent
Compar. Précip.
Foudre
Carte Metars
Metars
Radiosondages
Installation station
Instrumentation
Bibliographie
Photothèque
Se détendre
Dico-Météo


Bastia
Panne de la station
Dudu nous informe que la station rencontre ce 30 octobre des problèmes de réception. Dès retour nous vous informerons ici.


Le Grau-du-Roi
vent fort
Nouveau record mensuel de vitesse de vent sur la période 1997-2007: 103km/h relevés ce matin de secteur NE, au passage de la petite dépression.


Peypin
Possibles interruptions..
sur les graphes du 14 au 21 août. Le bulletin de prévision sur 24 heures sur meteopeypin ne sera pas mis à jour pendant cette période. A bientôt...


Les Orres
Changement de nom
La station des Orres est désormais accessible sur www.meteodesorres.com