Carte de vigilance MF

23 11 07 à 6:34
Vigilance Orange Fin
Meteo France a levé le dispositif à 4h30 ce matin. Le risque d'orages avec de fortes intensité étant devenu très faible.

22 11 07 à 20:17
Vigilance Orange (suite)
Dans son bulletin de 19h, Meteo France précise que "dans les heures à venir, les pluies vont perdurer mais en cours de nuit de jeudi 22 à vendredi 23, les pluies vont s'intensifier et prendre parfois un caractère orageux. Le risque d'orages forts et peu mobiles est à envisager. Les hauteurs attendues sont de 50 à 80 mm en moyenne, mais pourront atteindre localement 100 à 130 mm.. Les forts cumuls risquent d'être atteints en moins de 6 heures. L'épisode le plus actif devrait se terminer en début de matinée de vendredi. Cliquez sur la carte ci-dessus pour en savoir plus...

22 11 07 à 16:24
Vigilance Orange dans le sud-est...
Meteo France a placé les départements des Bouches du Rhône, du Gard, du Var et du Vaucluse en vigilance Orange en raison des fortes pluies qui y sont attendues en soirée et la nuit prochaine. Pour plus de renseignements cliquz sur la carte ci-dessus.

20 11 07 à 19:36
Saison des incendies ?
Elle ne semble toujours pas terminée alors que des pluies devraient enfin arriver. Un incendie accidentel s'est propagé cet après-midi près de Vaison la Romaine et avait détruit à 16h30 plus de 70 ha. Prudence donc...

L'équipe M.S-E

Nous écrire

Services

Professionnels et chercheurs

 

 

BULLETIN du mardi 8 août 2006 soir

Les jours se suivent et se ressemblent pas mal depuis que nous avons radicalement changé de circulation, il y a 8-10 jours. Avec la transition à vent d’W foehnant que l’on sait (mardi dernier 1er août), la stagnation anticyclonique chaude a été remplacée par une circulation de N plutôt lente mais advectant des ondes à vorticité modérée, mais accompagnées d’air relativement froid.
Pour le Sud-est, ça signifie en gros du Mistral à l’ouest du Var (83) et des orages passagers sur les reliefs Alpins, débordant parfois sur la Côte d’Azur et apportant quelques dérisoires millimètres d’eau, incapables de compenser l’évapotranspiration des plantes qui ont dans l’ensemble bien soif. Le risque de feu de forêt reste très élevé.
Et ça va continuer.

ANALYSE :

Dans la région niçoise on voit souvent ce type de ciel bien sombres sous un cumulonimbus, en fin d’après-midi, ces temps-ci… (fig 1). Et pourtant les journées commencent de manière sereine avec un ciel radieux, puis ça se gâte dès la fin de matinée en montagne, puis ça déborde. Sacré cycle diurne !!

Fig 1 Approche de l’orage se déplaçant vers le sud, à Carros (06). Vue vers le Nord. Au fond, le Mont Vial (1550m). Le 6 août à 17h45. Photo P. Carrega.

Sauf ce mardi 8 où les nuages et même la pluie étaient présents dès le début du jour, pour donner finalement 1.5 mm à Vence (06).

Fig 2 Image Meteosat Infra-rouge du 8 août 2006 à 06h TU. http://wind.met.fu-berlin.de/

Mais dans l’après-midi les cumulonimbus ont regonflé principalement sur l’arrière-pays Varois et sur la Corse, débordant largement sur les Bouches du Rhône et la mer pour les premiers (fig 3).

Fig 3 Image Meteosat Infra-rouge du 8 août 2006 à 15h30 TU. http://wind.met.fu-berlin.de/

En fait, c’est le Sud-est mais aussi l’E de la France qui est concerné par l’instabilité convective (en violet sur la carte de la fig 4). On voit aussi sur cette figure que la répartition des températures a repris une allure estivale plus habituelle, avec des maximales (Tx) > 30° sur le pourtour méditerranéen (moins sous l’ombre des Cb). A l’opposé, l’extrême N et NW passe en dessous de 20°. La mer doit paraître presque chaude, en comparaison…

Fig 4 Le temps sur la France, le 8 août 2006 à 15h TU. Source : www.meteocentre.com

Le modèle anglais « norvégien » nous montre une situation bien typée : un anticyclone « dynamique » (c’est à dire épais et formé d’air chaud subsident) des Açores poussant une dorsale vers le N de la France et la mer du Nord. Une pression plus basse, mais sans gradient important sur l’Europe Centrale, et un marais barométrique méditerranéen. Les perturbations Atlantiques sont (classiquement pour la saison) rejetées plus au Nord (Ecosse, Islande), mais elles parviennent partiellement à s’enfoncer en direction du SE après avoir contourné la dorsale (fig 5). La perturbation –1- en est un exemple, et la –3- devrait suivre le même chemin.
On remarque que le système/talweg –2- n’est pas « norvégien », quant au Cb Varois il n’est pas noté comme relié à un système.

Fig 5 Analyse en surface le 8 août 2006 à 12h TU. Source : Modèle Bracknell du MetOffice.
Source : www.wetterzentrale.de

On retrouve bien la haute pression en altitude sur l’Atlantique, ainsi qu’une dépression sur l’Ukraine, dont le talweg s’étend jusqu’au sud du Portugal (pointillés gris de la fig 6). Et c’est bien par rapport à ce talweg que s’organisent les systèmes 1 et 2 (ainsi que le Cb « Varois »).
Cette instabilité est liée à l’irruption d’air plus froid en altitude (500 hPa) formant une langue à -15°C concernant la moitié E de la France, d’où les cumulonimbus ou cumulus nombreux sur ces régions.

Fig 6 Analyse du géopotentiel 500 hPa, le 8 août 2006 à 12h TU.
Source : www.meteocentre.com


EVOLUTION :

On demeure pour quelques jours dans cette position sur le flanc oriental de l’anticyclone ; la pression reste encore relativement élevée, mais selon la courbure (anticyclonique ou cyclonique) du flux à dominante Nord qui oscille entre NW et NE, selon donc la vorticité et aussi la température de l’air qui s’écoule dans ces flux, les ascendances formatrices de nuages et générant parfois des pluies, se développent plus ou moins.
C’est donc surtout le NW et le N du pays qui sont concernés par les marges méridionales des systèmes perturbés Atlantiques, puis la moitié E qui reçoit l’air postérieur plus frais, alternant avec de timides langues chaudes de NW. Il est vrai que le sol est encore bien chaud, surtout au sud (ce qui accentue d’ailleurs la convection) et que les températures méditerranéennes sont « de saison ».

- Demain, mercredi 9 août, une nouvelle onde commence à traverser la France du NW au SE. La perturbation associée –3- (cf fig 5) donnera quelques pluies sur la partie NE du pays principalement, et frontolysera sur l’ouest. L’air sera frais sur le N à l’arrière du front froid, le Mistral soufflera et le temps sera clair sur le Midi sauf sur les Alpes où à nouveau l’instabilité reprendra (fig 7).

Fig 7 Prévision en surface pour le mercredi 9 août à 24h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : www.wetterzentrale.de


- Jeudi 10, des averses orageuses liées à l’air froid d’altitude à l’arrière de –3- devraient se produire surtout à l’Est du pays et sur les reliefs, mais la courbure anticyclonique s’accentuant devrait assurer plus à l’ouest un temps clair et plus chaud, sans excès !

- Vendredi 11 le flux d’altitude de NW se tend et sa vitesse augmente.

Fig 8 Prévision d’altitude du géopotentiel 500 hPa pour le vendredi 11 août 2006 à 12h TU. Modèle européen. http://www.ecmwf.int

Les modèles européen et américains (GFS) semblent à peu près en phase, et le GFS donne un refroidissement sensible en basses couches, avec 3° à 1500 m sur le NE du pays (fig 9), qui est logiquement en avance à 850 hPa par rapport au talweg d’altitude marqué (500 hPa) visible sur la fig 8 (sud de l’Angleterre).

Fig 9 Prévision à 850 hPa (vent et altitude) pour le vendredi 11 août à 12h TU.
Source : GFS.

- Pour samedi 12 août, on peut s’attendre à un nouvel épisode de vent d’W avec Foehn sur le Sud-est si on suit le modèle Européen (fig 10) mais moins sûr si l’on suit le modèle américain (fig 11) qui donne un vent plus NW. En tous cas une accentuation du cyclonisme et du froid en altitude devraient s’ensuivre.

Fig 10 Prévision d’altitude du géopotentiel 500 hPa pour le samedi 12 août 2006 à 12h TU. Modèle européen. http://www.ecmwf.int

Fig 11 Prévision d’altitude du géopotentiel 500 hPa et de la température pour le samedi 12 août 2006 à 12h TU. D’après le modèle GFS.

Ensuite Le système de blocage des dorsales atlantique et russe encadrant la dépression-goutte froide plus ou moins immobile mais régénérée (cf talweg N Ecosse), sur le 10ème méridien (NE de la France et Allemagne), semble s’installer pour plusieurs jours, comme le montre la prévision du modèle européen pour le 15 août qui, pour suivre la tradition, ne sera dans l’ensemble pas accompagné de grand beau temps et de forte chaleur si le modèle se vérifie… (fig 12).

Fig 12 Prévision d’altitude du géopotentiel 500 hPa pour le Mardi 15 août 2006 à 12h TU. D’après le modèle GFS.


SUR LE SUD-EST :

Demain mercredi 9, clair sur tout le domaine en matinée puis quelques cumulus ou Cb sur le Mercantour et les Préalpes niçoises et grassoises pouvant donner des averses. L’instabilité devrait être assez modérée puisque les prévisions de CAPE (énergie potentielle liée à la convection) sont faibles, mais il y aura du tourbillon (cyclonisme) sur les Alpes d’après la fig 13, et de l’humidité (fig 14). On remarque d’ailleurs sur cette carte la poche humide A sur les Alpes, indiquant probablement l’irruption de cet air humide à 3000m, comme provenant de l’ascendance favorisée par l’orographie.
Au contraire la langue humide B est une advection qui provient de l’Atlantique, masse humide liée à l’onde qui se déplace avec elle, formant ainsi la perturbation –3-.

Fig 13 Prévision de vent et de tourbillon relatif à l’altitude du géopotentiel 500 hPa pour le mercredi 9 août 2006 à 12h TU. D’après le modèle GFS.

Fig 14 Prévision d’humidité et des vitesses verticales du vent à l’altitude du géopotentiel 700 hPa pour le mercredi 9 août 2006 à 18h TU. D’après le modèle GFS.


Jeudi 10 et Vendredi 11,même type de temps avec instabilité atténuée, avec toujours Mistral et temps clair à l’Ouest du domaine, le Mistral n’atteignant sans doute pas le centre et l’est du Var.
Samedi, la question est de savoir si le flux d’altitude va s’accélérer suffisamment tout en ne tournant pas trop au NW, pour générer du Foehn d’W surtout sur les AM et l’E du Var, même si ce phénomène se produit, la rotation du flux au NW devrait suivre, avec refroidissement, Mistral renforcé, et instabilité probable sur les reliefs surtout frontaliers…

Pas de pluie généralisée et sérieuse à l’horizon, malheureusement.

NB : CE BULLETIN EPISODIQUE INSISTE DAVANTAGE SUR LES EXPLICATIONS ET LES MECANISMES (EN PARTICULIER DANS LE SUD-EST DE LA FRANCE) QUE SUR LA PREVISION EN TANT QUE TELLE. C’EST VOLONTAIRE.
SA PARUTION (IRREGULIERE) SERA SURTOUT LIEE AUX PHENOMENES A RISQUE OU PRESENTANT UN INTERET PARTICULIER.
Se voulant une initiation et une réflexion scientifique, elle n’engage en rien son auteur du point de vue des prévisions !


Pierre CARREGA
carrega@unice.fr
Université de Nice-Sophia Antipolis /
Equipe Gestion et Valorisation de l’Environnement (UMR Espace).


Pour consulter les bulletins précédents, cliquer sur la rubrique « Dossiers »


 



 



 

 


 








02 04 08 à 11:26
Mars 2008 à Peypin (13)
Le petite synthèse du mois dernier vous attend dans la rubrique "Les dossiers de MSE", menu de gauche, en bas.

25 11 07 à 20:50
Bulletin de Pierre Carrega
Bulletin de Pierre Carrega Le 110 vient de sortir des presses... Retour sur cet événement pluvieux que nous attendions avec beaucoup d'impatience. Et prévision pour les prochains jours.

15 11 07 à 6:56
Bulletin de Pierre Carrega...
Et une offensive hivernale sérieuse... Cette fois nous n'échapperons pas à quelques flocons en montagne et à des gelées un peu partout... Et après, peut-être ??? Vous le lirez en lisant le Bulletin...

11 11 07 à 14:02
MM5 4km
Une nouvelle configuration et nouvelle parametrisation a été apporté au modèle MM5 résolution 4km. Les cartes sont disponibles à l'endroit habituel






Dossiers
Carte Blanche
Météo Marine
Climatologie
Atlas stations MF
Stations Amateurs
Prévisions
liens
Satellites
Compar. T°
Compar. HR/Td
Compar. Press.
Compar. Vent
Compar. Précip.
Foudre
Carte Metars
Metars
Radiosondages
Installation station
Instrumentation
Bibliographie
Photothèque
Se détendre
Dico-Météo


Bastia
Panne de la station
Dudu nous informe que la station rencontre ce 30 octobre des problèmes de réception. Dès retour nous vous informerons ici.


Le Grau-du-Roi
vent fort
Nouveau record mensuel de vitesse de vent sur la période 1997-2007: 103km/h relevés ce matin de secteur NE, au passage de la petite dépression.


Peypin
Possibles interruptions..
sur les graphes du 14 au 21 août. Le bulletin de prévision sur 24 heures sur meteopeypin ne sera pas mis à jour pendant cette période. A bientôt...


Les Orres
Changement de nom
La station des Orres est désormais accessible sur www.meteodesorres.com