Carte de vigilance MF

23 11 07 à 6:34
Vigilance Orange Fin
Meteo France a levé le dispositif à 4h30 ce matin. Le risque d'orages avec de fortes intensité étant devenu très faible.

22 11 07 à 20:17
Vigilance Orange (suite)
Dans son bulletin de 19h, Meteo France précise que "dans les heures à venir, les pluies vont perdurer mais en cours de nuit de jeudi 22 à vendredi 23, les pluies vont s'intensifier et prendre parfois un caractère orageux. Le risque d'orages forts et peu mobiles est à envisager. Les hauteurs attendues sont de 50 à 80 mm en moyenne, mais pourront atteindre localement 100 à 130 mm.. Les forts cumuls risquent d'être atteints en moins de 6 heures. L'épisode le plus actif devrait se terminer en début de matinée de vendredi. Cliquez sur la carte ci-dessus pour en savoir plus...

22 11 07 à 16:24
Vigilance Orange dans le sud-est...
Meteo France a placé les départements des Bouches du Rhône, du Gard, du Var et du Vaucluse en vigilance Orange en raison des fortes pluies qui y sont attendues en soirée et la nuit prochaine. Pour plus de renseignements cliquz sur la carte ci-dessus.

20 11 07 à 19:36
Saison des incendies ?
Elle ne semble toujours pas terminée alors que des pluies devraient enfin arriver. Un incendie accidentel s'est propagé cet après-midi près de Vaison la Romaine et avait détruit à 16h30 plus de 70 ha. Prudence donc...

L'équipe M.S-E

Nous écrire

Services

Professionnels et chercheurs

 

 

BULLETIN du vendredi 3 mars 2006 soir

Mon 50ème bulletin paraissant dans Météosudest a l’honneur d’être consacré à des évènements forts, tant qu’à faire… Vent, pluie, neige, redoux, refroidissement à venir, ça déménage sérieusement, et on n’a pas le temps de s’ennuyer pour plusieurs jours !

ANALYSE :

Une fois n’est pas coutume, on commence par la situation d’altitude à 500 hPa : le flux est zonal, très rapide est tendu sur la France et l’Europe moyenne, et traverse l’Atlantique, mais au nord, une dépression-goutte froide (-42°C !) est centrée sur le Danemark, sur le flanc occidental de laquelle s’écoule un flux de N avec une forte courbure cyclonique sur l’Irlande, qui rejoint le lux zonal nettement moins froid (fig 1).

Fig 1 Analyse du géopotentiel 500 hPa le vendredi 3 mars à 12h00 TU.
Source : Météocentre.

Il en résulte un très fort gradient de température et de pression, et donc un vent très rapide : 75kt (140 kmh) à Payerne… Difficile ici de voir des talwegs à cette altitude (plus de 5000m), et pourtant, il y en a dessous !
L’image satellite de la fig 2 et les précipitations en cours le montrent bien. Trois systèmes plus ou moins liés s’échelonnent ce vendredi soir, de l’Europe Centrale (1), à la France (2) et à l’Atlantique (3), vers 45-47° de latitude N, c’est à dire là où le gradient est fort (fig 1).

Fig 2 Image Infra-Rouge du vendredi 3 mars à 23h00 TU.
Source : http://meteosat.e-technik.uni-ulm.de


Vu la vitesse du jet en altitude, est-il utile de préciser que ça passe très vite, mais en fait, en surface, les « corps » de ces système perturbés sont reliés entre eux par une sorte de zone de convergence frontale ondulant en permanence, alimentée en permanence par l’air chaud aspiré à l’avant des ondes et par l’air froid survenant à l’arrière, juste sous le jet (fig 3).
On retrouve en surface le minimum Danois et tout un chapelet de « trous » aux alentours de 990-995 hpa, entre les hautes pressions relatives du Maghreb et le plus puissant anticyclone Groenlandais.

Fig 3 Analyse en surface, le vendredi 3 mars à 18h00 TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : wetterzentrale.de

Un peu plus haut, à 850 hPa, la situation est déjà plus simple, montrant en même temps la coexistence d’air froid vers 50 °N et plus doux vers 42°N, avec 10°C d’écart (fig 4).

Fig 4 Analyse du géopotentiel 850 hPa le vendredi 3 mars à 12h00 TU.
Source : Météocentre.

Le temps ressenti dans cette zone de convergence air froid-air plus doux et davantage chargé de vapeur d’eau est donc pluvieux, neigeux au nord, (entre les deux lignes violettes cernant la zone de précipitations continues), avec un caractère de giboulées neigeuses au fur et à mesure que l’air froid arrive par le NE (fig 5).
Plus au sud, le vent souffle modérément vers le 45eme parallèle mais augmente dans le Sud-Ouest ou en Méditerranée, où il ne pleut pas encore. L’afflux d’air doux Atlantique d’WSW fait remonter la limite de la neige en altitude dans la soirée, avant le refroidissement à venir.

Fig 5 Analyse du temps en surface sur la France, le vendredi 3 mars à 16h00 TU.
Source : Météocentre.


EVOLUTION :

Elle promet d’être assez spectaculaire dans les 48 h à venir :
Le système (3) est la fin du chapelet zonal ; il progresse vers l’Est à grande vitesse et aborde la France demain samedi (fig 6). A l’avant, air doux de SW, mais la rotation du flux à l’arrière est remarquable, et l’air froid de NE envahit dès demain outre la moitié N de la France, le golfe de Gascogne et le NW de la Péninsule Ibérique.

Fig 6 Prévision en surface pour le samedi 4 mars à 18h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de


Les précipitations prévues par l’Université de Bâle (fig 7) montrent un maximum vers 45 °N mais surtout en façade W, « au vent » du flux humide, avec une frange neigeuse sur la partie N de la ceinture de précipitations (hachures blanches). Les faces W du Massif central, des Alpes et du Jura en France (ainsi que les reliefs du Portugal) seront les plus arrosées, ce qui fera l’affaire des nappes phréatiques partiellement vidées par l’arrosage estival que nécessitent les cultures inappropriées.

Fig 7 Précipitations prévues dans les 3 h précédentes, le samedi 4 mars 2006 à 12h.
Source : www.meteoblue.ch


Ce corps pluvieux devenant de plus en plus neigeux se décalera très vite vers l’E en journée de samedi et les précipitations atteindront le Sud-Est en soirée ou nuit de samedi à la faveur d’une rotation du vent au SW, ce qui devrait annuler l’effet de Foehn de ces jours derniers, sur l’extrême Sud-Est, mais par sur le Piémont Italien (fig 8). Le sud es Alpes exposé au SW ainsi que les Alpes Appuanes au N de Livourne devraient recevoir des quantités honorables (quelques dizaines de mm) mais non excessives vu la rapidité du phénomène et la faiblesse prévue de l’instabilité (CAPE).

Fig 8 Précipitations prévues dans les 3 h précédentes, le dimanche 5 mars 2006 à 03h TU.
Source : www.meteoblue.ch


Dimanche, à la mi-journée, la perturbation aura balayé le Sud-Ouest du pays, le Languedoc et la Provence et atteint le N de l’Italie (fig 9). Et ce sera la grande fiesta du Mistral et de la Tramontane qui devraient être particulièrement violents vu le gradient impressionnant… ATTENTION AU VENT EN MEDITERRANEE ET SUR LES BORDURES.

Fig 9 Prévision en surface pour le dimanche 5 Mars à 12h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de


La situation évolue très vite, et lundi est la journée de l’air bien froid sur tout le pays (fig 10), amis avec une hausse de la pression (dorsale de l’Atlantique vers l’Autriche) et un retour du beau temps, d’autant plus net qu’on va vers l’Ouest, mais encore des giboulées neigeuses sur le N et le NE, sur la face W du puissant talweg d’altitude axé sur la longitude de l’est de la France.

Fig 10 Prévision en surface pour le lundi 6 mars à 12h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de

Mardi est une journée intermédiaire : assez beau temps, se radoucissant avec la rotation du flux de surface au NW et à l’WNW, mais retour des perturbations mercredi 8 (fig 11).

Fig 11 Prévision en surface pour le mercredi 8 mars à 12h TU.
Modèle Bracknell du MetOffice. Source : Wetterzentrale.de

Jeudi 9 mars le flux en altitude semble se stabiliser à l’WNW à l’avant d’un nouveau talweg relatif, dans un flux à nouveau rapide et tendu depuis la veille (fig 12).

SUR LE SUD-EST :

Ces derniers jours le foehn d’W n’a cessé de protéger l’extrême Sud-Est qui n’a pas vu une goutte de pluie. Aujourd’hui vendredi 3 mars, les « sondages » opérés par le profileur de Nice-aéroport montrent bien d’heure en heure (abscisse) la continuité du vent d’W largement dominant, atteignant 60 kt à 4500 m d’altitude jusqu’à midi, et encore 30Kt jusque vers 1500 m dans l’air libre. Dans un premier temps ce n’est qu’en basses couches que le flux s’oriente davantage au SW ou à l’WSW, infléchissement de direction qui se propage ensuite en altitude en fin d’après-midi (fig 13).

Fig. 13 Profil de vitesse et direction du vent à Nice aéroport le vendredi 3 mars 2006.
Source : MetOffice.

Il est encore plus intéressant d’associer au vent horizontal sa composante verticale. On voit ainsi que dans ce régime d’W, le flux est la plupart du temps nettement subsident, d’où les vitesses verticales négatives (en vert) sur la fig 14. Cette subsidence résulte d’un forçage mécanique imposé par les Préalpes et les massifs Provençaux qui engendrent des ondes de relief dont la partie subsidente (descendante) évapore les nuages puisqu’un réchauffement s’effectue par compression.

Fig. 14 Vitesses verticales du vent à Nice aéroport le vendredi 3 mars 2006.
Source : MetOffice.

L’évolution à attendre dans le Sud-Est pour les jours à venir est en principe la suivante :
Demain samedi 4, à l’approche du système 3 dont le cyclonisme paraît assez fort, le vent en surface passe davantage au SW, l’air devient plus chaud et humide et le temps se couvre rapidement. Il devrait pleuvoir en soirée ou en début de nuit, en commençant par l’Ouest du domaine, et les intensités maximales sont pour la deuxième partie et la fin de nuit. Il neigera en montagne.
A l’arrière, dimanche le flux passe au N puis au NE et devient très fort. Il atteindra certainement la TEMPETE localement. Le risque est ici important. Il convient de prendre des PRECAUTIONS CONTRE LE VENT, particulièrement sur le Languedoc-Roussillon et l’W de PACA.
Le vent soufflera de N dominant en vallée du Rhône et d’WSW sur le golfe de Gênes en journée de dimanche (fig 15). On remarquera comme le modèle prévoit le maintien de l’air chaud antérieur encore à l’abri de l’invasion froide, sur les Alpes Maritimes et l’E du Var.

Fig 15 Vents et températures prévues à 925 hPa (environ 800m d’altitude) le dimanche 5 mars à 12h00 TU. Source : université de Bâle.

Dans un second temps le flux bascule au NE sur le golfe de Gênes tandis que le Mistral semble encore renforcer avec souvent plus de 50 Kt, ou même 60 Kt de vent moyen… et le froid (modéré) envahit tout (fig 16).
Il paraît très possible d’avoir un retour d’Est marqué sur les AM et peut-être aussi l’E du Var en fin d’après-midi ce dimanche (proba : 80 %), avec instabilité, cumulonimbus décrochant vers le SW, précipitations parfois intenses, neige s’abaissant, momentanément seulement, jusqu’à 500-600m, ou grêle, au moment où passe le talweg vers 500 hPa, ce qui accroît le cyclonisme.

Fig 16 Vents et températures prévues à 925 hPa (environ 800m d’altitude) le dimanche 5 mars à 18h00 TU. Source : université de Bâle.

Lundi il fera froid partout, surtout en terme de wind-chill avec le vent fort encore en vallée du Rhône, et l’instabilité sera encore marquée sur les reliefs, mais près de la mer et à l’Ouest du domaine le soleil brillera partout.
Mardi le beau temps s’impose encore plus partout ou presque (un peu moins toujours sur quelques reliefs surtout à l’E) et le vent faiblit.
Mercredi devrait voir le Mistral diminuer, et le beau temps se généraliser et devenir nettement plus chaud.
D’une manière générale le flux semble ensuite se maintenir au NW ou à l’WNW pour plusieurs jours… (pas de pluie dans la région).


NB : CE BULLETIN EPISODIQUE INSISTE DAVANTAGE SUR LES EXPLICATIONS ET LES MECANISMES (EN PARTICULIER DANS LE SUD-EST DE LA FRANCE) QUE SUR LA PREVISION EN TANT QUE TELLE. C’EST VOLONTAIRE.
SA PARUTION (IRREGULIERE) SERA SURTOUT LIEE AUX PHENOMENES A RISQUE OU PRESENTANT UN INTERET PARTICULIER.
Se voulant une initiation et une réflexion scientifique, elle n’engage en rien son auteur du point de vue des prévisions !


Pierre CARREGA
carrega@unice.fr
Université de Nice-Sophia Antipolis /
Equipe Gestion et Valorisation de l’Environnement (UMR Espace).


Pour consulter les bulletins précédents, cliquer sur la rubrique « Dossiers »








02 04 08 à 11:26
Mars 2008 à Peypin (13)
Le petite synthèse du mois dernier vous attend dans la rubrique "Les dossiers de MSE", menu de gauche, en bas.

25 11 07 à 20:50
Bulletin de Pierre Carrega
Bulletin de Pierre Carrega Le 110 vient de sortir des presses... Retour sur cet événement pluvieux que nous attendions avec beaucoup d'impatience. Et prévision pour les prochains jours.

15 11 07 à 6:56
Bulletin de Pierre Carrega...
Et une offensive hivernale sérieuse... Cette fois nous n'échapperons pas à quelques flocons en montagne et à des gelées un peu partout... Et après, peut-être ??? Vous le lirez en lisant le Bulletin...

11 11 07 à 14:02
MM5 4km
Une nouvelle configuration et nouvelle parametrisation a été apporté au modèle MM5 résolution 4km. Les cartes sont disponibles à l'endroit habituel






Dossiers
Carte Blanche
Météo Marine
Climatologie
Atlas stations MF
Stations Amateurs
Prévisions
liens
Satellites
Compar. T°
Compar. HR/Td
Compar. Press.
Compar. Vent
Compar. Précip.
Foudre
Carte Metars
Metars
Radiosondages
Installation station
Instrumentation
Bibliographie
Photothèque
Se détendre
Dico-Météo


Bastia
Panne de la station
Dudu nous informe que la station rencontre ce 30 octobre des problèmes de réception. Dès retour nous vous informerons ici.


Le Grau-du-Roi
vent fort
Nouveau record mensuel de vitesse de vent sur la période 1997-2007: 103km/h relevés ce matin de secteur NE, au passage de la petite dépression.


Peypin
Possibles interruptions..
sur les graphes du 14 au 21 août. Le bulletin de prévision sur 24 heures sur meteopeypin ne sera pas mis à jour pendant cette période. A bientôt...


Les Orres
Changement de nom
La station des Orres est désormais accessible sur www.meteodesorres.com